Accueil > Tous les dossiers > Violences : prévenir les violences et aider les victimes

Violences : prévenir les violences et aider les victimes

Le 12 mai 2020


 Qu’est-ce que la violence ?

La violence est l’utilisation de force physique ou psychologique pour contraindre, dominer, causer des dommages ou la mort. Elle implique des coups, des blessures, de la souffrance. Elle peut être physique, verbale, psychologique ou sexuelle, prendre différentes formes : racket, harcèlement, discrimination et e produire en tout lie qu’il soit familial ou institutionnel
Il y a urgence à attirer l’attention sur le fait que la violence est un problème de santé publique
Chaque acteur de santé, médecin, infirmière, professionnel de la prévention, éducateur, a sa place dans cette prévention.

CIRCULAIRE N° SG/POLE SANTE-ARS/DGCS/DGOS/2019/182 du 31 juillet 2019- lutte contre les violences scolaires

relative à la mobilisation des Agences Régionales de Santé (ARS) en faveur du plan de lutte contre les violences scolaires « L’action publique fait porter ses efforts prioritairement sur la lutte contre toutes les formes de harcèlements, violences quotidiennes que l’école de la République ne peut accepter.  A cette fin, le gouvernement a élaboré un plan de lutte contre les violences scolaires: la circulaire rappelle les principales dispositions »

voir la circulaire contre les violences


Enfance et violences de la part des institutions

Lire le rapport du défenseur des droits; 2019


 

Violences faites aux enfants : dans le doute, agissez !

PREVIOSLe réseau PREVIOS continue son accompagnement dans la prise en charge des personnes en situation de violence, dans cette période de pandémie et de (dé)confinement
Cette lettre spéciale a pour but de recenser les actions de terrain, les dispositifs existants mais aussi les relais possible, les lignes d’écoute dédiées pour aider les personnes en situation de violence et les accompagner

En savoir plus


La violence à l’encontre des enfants

maltraitance, violence, harcèlement violence sexuelle, violence psychologique La violence à l’encontre des enfants a des conséquences sur la santé et le bien-être des enfants, des familles, des communautés et des pays pendant toute la durée de la vie. OMS- 7 juin 2019

voir le rapport de l’OMS

Global prevalence of past-year violence against children: a systematic review and minimum estimates. Hillis S, Mercy J, Amobi A, Kress H. Pediatrics 2016; 137(3): e20154079.


Plan d’actions 2018 pour la protection de l’École

« Un climat scolaire apaisé, indispensable aux apprentissages, passe par l’unité de tous les acteurs, l’exercice serein de l’autorité, l’approfondissement et la systématisation des réponses apportées en cas de manquement aux règles de la vie commune. » En savoir plus


La violence envers les enfants, approche transculturelle

Prendre la mesure de ces différences culturelles permet de mieux comprendre les mécanismes à l’œuvre tant du côté des adultes et de la société qu’au plan du développement des enfants et de leur devenir. Marie Rose Moro, 2015

lire le rapport de Marie Rose Moro


Le guide « Agir sur le climat scolaire à l’école primaire »

propose aux équipes des écoles un ensemble de pistes pour améliorer la vie de l’école autour de 7 axes identifiés par la recherche.

En savoir plus


Les cessions piscine source de violence

piscine

En savoir plus


 

violence_vie_enfantRapport de l’UNICEF 2017

Selon l’Unicef, 51% des élèves français âgés de 13 à 15 ans déclarent «avoir été victimes d’intimidation à l’école au moins une fois au cours des derniers mois».

Le rapport fait le point sur quatre formes précises de violence :

  • la discipline violente
  •  l’exposition aux violences familiales pendant la petite enfance
  • la violence à l’école ; les morts violentes chez les adolescents ;
  • les violences sexuelles au cours de l’enfance et de l’adolescence.

La violence dans la vie des enfants


♦ La Violence scolaire

violence-brutalité

La violence scolaire désigne les actes violents réalisés dans les établissements scolaires et dirigés contre les élèves, les enseignants ou les établissements eux-mêmes (dégradations, incendies).

Des larmes, du sang et des profs Hélène Romano 5 juillet 2014

voir la rubrique violence scolaire

 

♦ Le Racket

Le racket est le fait d’obtenir quelque chose par la violence, menaces, ou contrainte. Il se produit de façon répétée par un ou plusieurs individus. Le racket est un problème grave qui peut concerner tous les enfants, quelque soit leur milieu social et quelle que soit l’ école. En savoir plus

♦ Le harcèlement

Le harcèlement en milieu scolaire constitue l’une des formes de violence les plus grave de conséquences. Moins visible que les violences physiques, d’atteinte aux biens ou d’intrusions, le harcèlement mine, de manière insidieuse et durable, le climat au sein des écoles et des établissements scolaires, avec des conséquences extrêmement dommageables pour les victimes En savoir plus


♦ Violence institutionnelle

une enfant apeurée, seule dans le noir

La violence institutionnelle est une violence commise par des personnes ayant autorité sur des personnes particulièrement vulnérables. il s’agit de toute action commise dans ou par une institution, ou toute absence d’action, qui cause à l’enfant une souffrance physique ou psychologique inutile et/ou qui entrave son évolution ultérieure.

Stanislaw Tomkiewicz : L’enfant maltraité. FLEURUS, 1993.


♦Violences intra familiales

violence familialeLes enfants ont des besoins fondamentaux qui peuvent être bouleversés en cas de violences conjugales au sein de la famille .“

De toutes les violences, les violences intra familiales envers les enfants sont certainement les plus cachées”.

 


♦ Les violences sexuelles

enfant accroupi, la tête dans les genoux

Est considéré comme violence sexuelle toute «implication d’enfants et d’adolescents dépendants, immatures dans leur développement, dans des activités sexuelles dont ils ne comprennent pas pleinement le sens, ou qui violent les tabous sociaux concernant les rôles familiaux

En savoir plus

 


 Prévention de la violence

⇒ Stop au harcèlement et aux stéréotypes ! L’UNICEF France partenaire de Tralalere pour 3 programmes

violences - UNICEF partenaire de tralalereDans leur vie quotidienne, les enfants sont amenés à connaître des situations auxquelles ils ne sont pas forcément préparés. A l’école, dans la rue, en centre de loisirs et même à la maison, ils peuvent être témoins, acteurs ou victime de violences et des stéréotypes.

Alors, comment aborder ces sujets sans stigmatiser ? Comment prévenir en donnant à réfléchir, sans tomber dans un discours alarmiste ?

Tralalere a conçu trois programmes (deux nouvelles séries de dessins animés « Vinz et Lou » et un Serious Game) pour donner aux jeunes et aux médiateurs des outils de dialogue

Voir  les programmes 

⇒ Serious game Stop la violence

violence , serious gameLe serious game Stop la violence ! est un jeu de sensibilisation au harcèlement au collège. Les objectifs généraux du projet sont les suivants 

  •  Agir sur la violence entre pairs, un des facteurs majeurs du décrochage scolaire ;
  • Faire prendre conscience qu’il existe des moyens pour agir ou réagir à différentes situations de violence.

Le serious game Stop la violence ! a pour but de sensibiliser les collégiens et les équipes éducatives à la thématique du harcèlement. Le projet s’adresse aux jeunes victimes, aux acteurs et principalement aux témoins de la violence.

 serious games


 ⇒Agir sur le  « Climat Scolaire »

violences, climat scolaireun nouveau site qui permet à chacun d’apporter sa contribution en s’exprimant

Le climat scolaire concerne toute la communauté éducative : élèves, personnels, parents. C’est une responsabilité collective. C’est la construction du bien vivre et du bien être pour les élèves et le personnel de l’école.

Voir le site climat scolaire

Les ressources pour la prévention


L’apprentissage de la confiance en soi dès la petite enfance et du respect de l’autre dans des relations de non-violence sont le fondement d’une réduction des violences les plus courantes . (…) Sans culture, l’être humain ne voit en l’autre qu’un étranger, un ennemi qu’il faut dominer et contre lequel il faut se défendre. Si, comme nous l’avons montré, la violence est un problème de santé publique, la non-violence est une affaire de civilisation et de citoyenneté. » « Violences et Santé », rapport du Haut Comité de la Santé Publique (HCSP), 2004, 126 p.

 

 

 

Adhérez en ligne à notre association

Adhérer
Adhérer
Close
loading...