Accueil > Tous les dossiers > Déficience intellectuelle

Déficience intellectuelle

Le 11 mai 2020


Définition

Selon l’UNAPEI, L’expression « handicap mental » qualifie à la fois une déficience intellectuelle (approche scientifique) et les conséquences qu’elle entraîne au quotidien (approche sociale et sociétale).
 Le handicap mental se traduit par des difficultés plus ou moins importantes de réflexion, de conceptualisation, de communication, de décision, etc.
 Ces difficultés doivent être compensées par un accompagnement humain, permanent et évolutif, adapté à l’état et à la situation de la personne.C’est à la solidarité collective qu’il appartient de reconnaître et de garantir cette compensation.

L’élève présentant une déficience intellectuelle a des difficultés de réflexion, de conceptualisation, de communication, et/ou de mémorisation. Les rythmes d’apprentissage varient énormément selon le degré de handicap et la personnalité de l’élève et il a besoin d’aménagements pédagogiques  adaptés

 

Répercussions de la déficience  intellectuelle sur la scolarité

 

  • déficienceL’élève déficient intellectuel est avant tout un enfant. Il a les mêmes droits et les mêmes devoirs que les autres. Il bénéficie d’un droit  lié à sa situation de handicap : le droit à compensation. Ce droit est affirmé dans la loi du 11 février 2005.
  • Quel que soit le mode de scolarisation choisi, il est important de ne pas oublier l’accompagnement humain pour l’aider à progresser : un AVS (auxiliaire de vie scolaire), individuel ou collectif, pourra l’accompagner dans ses apprentissages, et dans les différentes activités
  • Voir le dossier de l’ONISEP

 

 

 

Autres rubriques en ligne

 

 

 

 

Adhérez en ligne à notre association

Adhérer
Adhérer
Close
loading...