Accueil > Revue n°23 allergies et scolarité

Revue n°23 allergies et scolarité

Le 17 novembre 2014


revue n°23 les allergies

 

Quand les références parentales et socio-culturelles ne s’inscrivent plus que via le support du virtuel, l’enfant ne peut plus expérimenter le jeu comme un espace transitionnel entre lui et l’autre et la fonction du jeu se trouve dénaturée. Pour grandir et se construire, l’enfant a besoin du jeu tout autant qu’il a besoin de l’Autre : ses proches, ses camarades, les adultes qui s’occupent de lui.

Les jeux des nouvelles technologies peuvent avoir cette dimension si l’enfant échange avec d’autres (camarades, fratries, parents). Ne pas rester seul derrière son écran c’est aussi pour l’enfant, d’avoir des parents qui lui parlent de cet écran et de ce que ça lui apporte, des questions et des réponses qu’il y trouve. Jouer lui donne la force de grandir, d’exister, de dire, de réfléchir, d’apprendre et de vivre avec bonheur et plaisir. Cela lui permet aussi de mettre en scène des choses difficiles qu’il a vécues, d’expérimenter d’autres postures que celles qui l’ont mis en difficulté. Sans cet autre, le jeu est une activité vide de sens, répétée de façon compulsive, dans un vide représentationnel qui ne permet pas à l’enfant d’apprendre quoi que ce soit de ce qu’il expérimente.

Et si l’école laissait davantage de place à cette fonction du jeu ? Si le jeu devenait un outil de reconquête dans le dialogue élèves-familles-parents ? En cette période de rentrée, rêvons encore un peu…

 

Dossier Allergies et scolarité

L’accueil des enfants atteints d’allergie alimentaire dans les systèmes de restauration est souhaitable. Afin qu’elle se déroule dans les meilleures conditions, la mise en place d’un projet d’accueil individualisé peut être mis en place, sur demande des parents. Néanmoins, tous les enfants allergiques ne nécessitent pas de PAI. Le médecin de l’Éducation nationale est le véritable pivot de la mise en place de cet outil, adapté à chaque situation. Accueillir un enfant allergique peut être redouté, toutes les parties doivent, par la discussion, lever les réticences et éviter que l’enfant ne soit exclu des cantines au motif de ses besoins spécifiques.

allergies et scolarité

 

  •  Les allergies et le risque de négligence à l’adolescence. Valérie Lequien
  •  Quand l’allergie respiratoire retentit sur la scolarité.Catherine Akari
  •  La restauration des enfants atteints d’allergie alimentaire. Marie Claude Romano

 

 

 

Autres rubriques de la revue n° 23

 

les allergies. sommaire revue n°23

 

adherez_fond

Adhérez en ligne à notre association

Adhérer Ou faire un don
Adhérer
inscription_fond

Colloques et formations

Le 7 juin 2016

Inscrivez-vous aux colloques
Lien
Close
loading...