Accueil > Tous les dossiers > Prévention – Politique de santé à l’école

Prévention – Politique de santé à l’école

Le 28 février 2016


Qu’est-ce que la prévention?

La prévention selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 1948 : « la prévention est l’ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps »

Il s’agit d’en  distinguer trois types :
– La prévention primaire : ensemble des actes visant à diminuer l’incidence d’une maladie dans une population et à donc réduire, autant que faire se peut les risques d’apparition de nouveaux cas. Sont par conséquent pris en compte à ce stade de la prévention les conduites individuelles à risque, comme les risques en terme environnementaux ou sociétaux.
– La prévention secondaire : est de diminuer la prévalence d’une maladie dans une population. Ce stade recouvre les actes destinés à agir au tout début de l’apparition du trouble ou de la pathologie afin de s’opposer à son évolution ou encore pour faire disparaître les facteurs de risque.
– La prévention tertiaire : qui intervient à un stade ou il importe de diminuer la prévalence des incapacités chroniques ou des récidives dans une population et de réduire les complications, invalidités ou rechutes consécutives à la maladie.

La prévention reste l’oublié de la santé publique. Il serait urgent de mettre en place une politique de santé à l’école. La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d’améliorer celle-ci. « (Charte d’Ottawa, 1986)

 

Avis de la Conférence Nationale de santé sur le projet de loi santé

La loi de santé est une des composantes de la politique de santé

dans le cadre de ses attributions  l’assemblée plénière de la Conférence nationale de santé rend un avis sur le projet de loi définissant les finalités et priorités de la politique de santé.

En savoir plus

 

Rôle de l’école dans le repérage des situations de précarité

Bernadette DEVICTOR regrette l’isolement de la médecine scolaire par rapport aux autres organisations de santé. Elle insiste sur le rôle de l’école dans le repérage des situations de précarité

Elle souligne le rôle important des infirmières scolaires dans le repérage des situations de précarité chez les enfants. Il a été également avancé le fait que le système est « un peu isolé ». Elle précise que les médecins de l’Education Nationale sont formés au diagnostic mais n’ont pas le droit de prescription et la nécessité de développer des formations multi-professionnelles,véritable creuset des futures coopérations entre professionnels.

Rapport 2014 de Bernadette DEVICTOR,  présidente de la Conférence Nationale de Santé,

 

Rapport du Haut conseil de la Santé Publique 27 février 2013

Le HCSP recommande spécifiquement :

  • de réorganiser les missions de la médecine scolaire notamment par un recentrage des examens de santé périodiques sur deux consultations devenant réellement systématiques et par le renforcement de l’accueil individuel des enfants, à leur demande ou dans le cadre d’un problème médical spécifique ;
  • de renforcer les liens multilatéraux entre médecine scolaire, médecine de prévention territorialisée, médecine de ville et médecine hospitalière ;
  • de renforcer le rôle de la santé scolaire dans la mise en œuvre des politiques nationales et locales de santé en réorganisant sa gouvernance ;
  • de développer une culture en santé publique commune aux personnels scolaires (d’éducation et de santé) fondée notamment sur un dispositif de formations initiale et continue.

Haut Conseil de Santé Publique

 

  Rapport de l’OMS

⇒Investir dans l’enfance : la stratégie européenne pour la santé des enfants et des adolescents 2015-2020Investir pour la santé-OMS 2014

« La santé des enfants et des adolescents revêt de l’importance pour toute société. Même dans les sociétés riches, il faudra, pour qu’il y ait des améliorations dans ce domaine, passer à une approche pangouvernementale et à des politiques globales, impliquant souvent d’importants changements systémiques, pour garantir une répartition équitable de la santé et du bien-être chez les enfants et les adolescents

La maltraitance des enfants est un problème particulièrement épineux dans la Région européenne. Selon les estimations, à l’âge de 18 ans, 18 millions d’enfants risquent d’avoir été victimes d’abus sexuels et 44 millions de sévices physiques. Chaque année, 850 enfants de moins de 15 ans sont victimes d’homicide dans la Région. La maltraitance a de profondes répercussions pour les enfants : santé mentale et physique affaiblie et résultats plus médiocres sur le plan social, notamment propension à être victime ou auteur de  violences à l’adolescence et à un stade ultérieur de la vie.  Les enfants grandissant en institution sont particulièrement invisibles et vulnérables. « 

Lire le rapport de l’OMS

 

Rapport de l’Académie de médecine

⇒La prévention en santé chez les adolescents

prévention en santé - 'académie de médecinePrès de 90% des adolescents de 12 à 18 ans s’estiment en bonne santé, mais on observe chez certains d’entre eux des comportements à risque pouvant entraîner des troubles irréversibles pour leur devenir. Il s’agit en particulier de l’usage des drogues légales et illégales, de troubles psycho comportementaux pouvant conduire au suicide, d’une sexualité naissante mal contrôlée, d’habitudes alimentaires défavorables associées à la sédentarisation, d’une consommation excessive et peu contrôlée des technologies d’information et de communication (TICS) par ailleurs indispensables aujourd’hui. Le rôle de la famille, de l’école, de la médecine scolaire (à refondre) est capital surtout dans la préadolescence (6-12 ans). L’accent est mis sur l’importance des activités physiques et sportives sur le plan de la santé mais aussi au niveau psycho-comportemental.

Académie de médecine. Claude Dreux Rapporteur au nom d’un Groupe de travail. Commission XVII : Ethique et Droit

 

 

 

 

adherez_fond

Adhérez en ligne à notre association

Adhérer Ou faire un don
Adhérer
inscription_fond

Colloques et formations

Le 7 juin 2016

Inscrivez-vous aux colloques
Lien
Close
loading...