Accueil > Tous les dossiers > Dopage et conduites dopantes

Dopage et conduites dopantes

Le 22 février 2016


Définition

Selon le dictionnaire Larousse : « se doper, c’est absorber un stimulant ou toute substance modifiant ou exaltant considérablement certaines propriétés avant de se présenter à un examen, une épreuve sportive ». C’est donc le recours à des procédés ou substances pour augmenter artificiellement ses performances physiques ou mentales.
La lutte contre le dopage et les conduites dopantes constitue une préoccupation majeure du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative


 Protéger la santé des sportifs

 Le dopage est un véritable danger pour l’organisme. Les substances dopantes ne respectent pas les rythmes naturels du corps et provoquent des dysfonctionnements très sérieux … des conséquences qui sont préjudiciables  à la santé !

La loi du 5 avril 2006 renforce les moyens d’action sous un angle à la fois préventif et répressif et qui harmonise le dispositif national avec le nouveau cadre international.

site de prévention du dopage

 

La prévention

prévention du dopage et des conduites dopantes. Lyon 2015

Comment prévenir les conduites dopantes ?

Guide à l’attention des acteurs

 

Le code du sport

le code du sport

 

Code mondial anti dopage

La lutte contre le dopage est depuis longtemps une des priorités du mouvement olympique français. La version 2015 du Code prévoit le renforcement des sanctions à l’encontre des« vrais tricheurs ». Elle instaure également des mesures plus flexibles pour les cas de dopage n’impliquant pas une substance lourde ou un acte délibéré.

adherez_fond

Adhérez en ligne à notre association

Faire un don en ligne à notre association
lien
inscription_fond

Colloques et formations

Le 7 juin 2016

Inscrivez-vous aux colloques
Lien
Close
loading...