Accueil > Tous les dossiers > Cartable – conséquences d’un cartable trop lourd

Cartable – conséquences d’un cartable trop lourd

Le 20 février 2016


Le poids maximum du cartable ne devrait pas dépasser 10% du poids de l’enfant.

 

cartable d'un collégienLe poids du cartable est une question de santé publique pour les élèves. Il met en danger leur squelette.  Entre 10 et 15 ans, le mal de dos est un motif de consultation en ostéopathie de plus en plus fréquent. le cartable pèse  8,5 kg actuellement. Ce qui correspond à environ 20 % du poids de l’enfant, alors qu’il ne devrait pas excéder 10% (soit 3,5 kg pour un élève de 35 kg).

A chaque rentrée scolaire,les fédérations de parents d’élèves montent au créneau pour dénoncer les cartables trop lourds, et pourtant rien ne change

 

  • Le problème, du port de charge excessif, touche en priorité les jeunes collégiens des classes de 6ème et 5ème qui ont davantage de matières enseignées que les élèves de l’’école primaire et qui, en plus du transport scolaire, doivent se déplacer de salle en salle entre deux cours.
  • Malgré les consignes adressées en 2008 aux chefs d’établissement, le poids du cartable n’a pas diminué et est cause de douleurs au dos.

En savoir plus

Pourtant il existe des recommandations

Chaque établissement doit se mobiliser pour trouver les solutions les mieux adaptées à son environnement

Circulaire n° 2008-002 du 11-1-2008 relative au poids des cartables « Chaque établissement doit se mobiliser pour trouver les solutions les mieux adaptées à son environnement. Le conseil d’administration doit, d’ici la fin du 1er trimestre 2008, aborder la question du poids du cartable et des fournitures scolaires en prenant appui sur les propositions du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC).

 

Conseils pratiques

 » Contrairement aux idées reçues, les cartables à roulettes ne sont pas un choix idéal, car les enfants doivent se mettre en torsion pour le tirer. Et vu qu’ils ne se portent pas sur le dos, on a  tendance à les surcharger… Quitte à choisir ce type de cartables, mieux vaut opter pour les modèles mixtes, qui peuvent à la fois se tirer et se porter sur le dos.« Article publié par Julie Van Rossom, journaliste santé le 20/08/2012 Sources : Article rédigé avec l’aimable collaboration de Géraldine Vecoven, ostéopathe DO, enseignante à l’ULB et au SCOM.

 

 

Autres rubriques en ligne

 

 

adherez_fond

Adhérez en ligne à notre association

Faire un don en ligne à notre association
lien
inscription_fond

Colloques et formations

Le 7 juin 2016

Inscrivez-vous aux colloques
Lien
Close
loading...