Accueil > Actualité > Les cessions piscines, ce moment de malaise

Les cessions piscines, ce moment de malaise

Le 30 janvier 2018


«Le plus fréquent dans le retour des enfants et des adolescents qui ont des activités de piscine dans le cadre scolaire, c’est l’absence de tout respect de leur intimité et de leur nudité, puisqu’il est généralement interdit d’aller en cabine et que les enfants doivent se changer devant leurs camarades.

Tout ce qui touche l’intimité est violent pour un enfant, et se forcer à se déshabiller et à se changer devant les autres peut être un véritable traumatisme trop souvent banalisé par les adultes. Cela peut être un temps de moqueries pouvant donner lieu à du harcèlement, mais il y a également des risques d’attouchements, voire d’agressions sexuelles, le tout de façon très banalisée.

Si l’adulte n’intervient pas, c’est un vécu d’abandon très violent pour l’enfant à tous les âges; les questions d’intimité et de respect de la différence sont universelles et concernent tous les enfants.

«On en revient toujours à cette question fondamentale de la place de l’adulte pour faire tiers, faire respecter les interdits fondamentaux, transmettre les valeurs essentielles que sont le respect et l’intimité. Il n’y a pas de petits traumas à hauteur d’enfant. Des victimes de moqueries en séance piscine vont vivre très longtemps avec cette blessure invisible, dans l’indifférence générale.» Hélène Romano

article de Lucile Bellan et Thomas Messias

Lire l’article

adherez_fond

Adhérez en ligne à notre association

Adhérer Ou faire un don
Adhérer
inscription_fond

Colloques et formations

Le 7 juin 2016

Inscrivez-vous aux colloques
Lien
Close
loading...