Accueil > Actualité > Enfance et violence de la part des institutions publiques

Enfance et violence de la part des institutions publiques

Le 26 novembre 2019


« Le rapport 2019 consacré aux droits des enfants revêt une valeur toute particulière.

 

defenseur 2019Parce que nous célébrons cette année le trentième anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), dont le suivi est assuré par le Défenseur des droits, autorité indépendante, chargée en vertu de la loi organique du 29 Mars 2011 de défendre et promouvoir l’intérêt supérieur et les droits de l’enfant. Une célébration qui est aussi l’occasion de dresser un bilan de l’application réelle de la CIDE dans notre pays pour l’ensemble des enfants.

Parce que, alors que nous achevons nos mandats en 2020, ce rapport annuel est le dernier que nous publions et qu’il vient donc couronner 6 années d’observations et d’analyses cumulées au service d’un objectif, que les enfants soient pleinement reconnus, dès leur naissance et sans aucune exception, comme des personnes à part entière, des sujets de droits qui leur sont propres, dont la dignité et l’intégrité physique et psychique doivent absolument être respectées.

Parce que nous avons choisi de traiter d’un droit essentiel au développement de l’enfant, son droit d’être protégé contre toute forme de violences, reconnu à l’article 19 de la CIDE, afin que soit respecté son besoin fondamental de sécurité.

Préoccupés par l’augmentation des saisines reçues sur ce sujet, nous nous sommes intéressés aux violences envers les enfants au sein des institutions publiques, qu’elles soient directes ou indirectes, visibles ou invisibles, ainsi qu’aux dispositions prises pour les prévenir et les faire cesser. »

Lire le rapport

adherez_fond

Adhérez en ligne à notre association

Adhérer Ou faire un don
Adhérer
inscription_fond

Colloques et formations

Le 2 décembre 2019

Inscrivez-vous aux colloques
Lien
Close
loading...