Accueil > Actualité > 1 étudiant sur 2 ne consulte pas de médecin lorsqu’il est malade !

1 étudiant sur 2 ne consulte pas de médecin lorsqu’il est malade !

Le 24 octobre 2015


C’est l’autre enseignement que l’on peut extraire de l’enquête EMEVIA, relayée il y a quelques jours ici.

Faute de moyens financiers dans l’écrasante majorité des cas, les étudiants déclarent à 54 % renoncer à consulter un médecin et attendre que la maladie passe ; une prophylaxie aussi hasardeuse que dangereuse à terme.

Souvent, lorsque la maladie tend à durer ou présenter des signes nouveaux, les étudiants préfèrent à la consultation médicale celle d’un pharmacien, consultation moins onéreuse à court terme que celle d’un médecin généraliste.

On regrettera dès lors, malgré une timide amélioration ces derniers mois, les difficultés pour les étudiants à se faire rembourser leurs soins (le Régime de sécurité sociale étudiante gérée soit par la LMDE soit par des mutuelles régionales fédérées au sein de EMEVIA affiche souvent des délais de remboursement allant de plusieurs semaines à plusieurs mois).

Cette enquête montre ainsi le manque d’infrastructures de santé étudiante à disposition : le développement des Centre de Santé promis par la réforme Fioraso tarde et souvent ces institutions demeure peu ou mal connues.

Un article du monde analyse également cette enquête

adherez_fond

Adhérez en ligne à notre association

Adhérer Ou faire un don
Adhérer
inscription_fond

Colloques et formations

Le 7 juin 2016

Inscrivez-vous aux colloques
Lien
Close
loading...